Plandemic 1 & 2 (vidéo 1h41’28″ – vostfr)

Le site Web plandemic a été piraté https://plandemicmovie.com Tous les téléchargements sur YouTube et la plupart des autres médias ont été supprimés. Le puissant lobby des vaccins en collusion avec tous les gouvernements est derrière cela. Un vaccin COVID semble être leur «solution finale» (les mots de Bill Gates), maintenant fortement promu.
source : Bitchute

Avertissement : cette vidéo n’est pas de bonne qualité, mais je trouve que l’intérêt est au cœur du sujet traité. Et comme elle est censurée, je tenais à ce que chacun se fasse une idée de la teneur et se pose les bonnes questions. Définitivement, je déclare que ma curiosité n’est toujours pas un mauvais défaut.

Plandemic (mot-valise de “plan” et “pandemic”) [plan, au sens figuré = projet (latin) + demos = peuple (grec) ndlr] est une série de deux films documentaires américains sortis en 2020 à propos de la pandémie de COVID-19.

Les films ont été produits par Elevate, l’entreprise de production de Mikki Willis en Californie. La première vidéo de 26 minutes, sortie en mai 2020, contient principalement l’entretien de Judy Mikovits. La seconde vidéo nommée Plandemic: Indoctornation de durée 80 minutes est sortie le 18 août 2020.

Résumé

L’argumentation présentée dans la seconde vidéo tente de démontrer l’existence d’une conspiration mondiale tentant de contrôler la population mondiale via la peur et pour se faire de la monnaie. La pandémie de COVID-19 étant un moment clé dans le plan qui traverse les décennies. Willis pointe du doigt des acteurs tel Anthony Fauci, le Centers for Disease Control, Google et l’agence de vérification de faits qu’elle emploie, l’encyclopédie Wikipédia, le gouvernement chinois et Bill Gates qui d’une manière ou d’une autre se coordonnent entre-eux.
Source : Wikipedia

Réception

La vidéo semble s’être diffusée à très grande échelle de manière organique, d’abord par le biais de groupes de discussions liés à la mouvance QAnon, dont certains partisans croient notamment que Donald Trump est le chef d’un mouvement secret visant à mettre au jour une gigantesque conspiration pédophile à la tête des Etats-Unis. Puis elle a circulé dans des espaces de discussion anticonfinement aux Etats-Unis, où elle a également été partagée par plusieurs personnalités, dont Christiane Northrup, une médecin consultante pour l’émission télévisée d’Oprah Winfrey, et Nick Catone, un champion de MMA, détaille le New York Times. D’après la chercheuse en sciences sociales Erin Gallagher, qui a étudié en détail la diffusion de Plandemic, la majorité des « vues » sur la vidéo semble être venue de groupes Facebook.
Source : Le Monde

Diffusion originalement effectuée par Miniver 1984

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + quinze =