AUX ORIGINES


Au début des temps, Mère nature, dans un combat contre le mal, décide, pour remporter la victoire,
D’emprisonner le gaz carbonique qui l’empoisonnait.
Et de l’enterrer profondément sous forme de charbon et de pétrole.

Enfin, la vie sur elle pouvait s’épanouir.
Elle s’épanouit si bien qu’un jour l’homme émergea.

Elle n’aurait jamais imaginé que l’homme qu’elle avait fait naître,
Allait, par cupidité, tout faire pour ressortir de ces entrailles, tout ce mal noir et gluant, qui empêchait la vie jadis.

Et plus certains hommes lui extrayaient son pétrole noir et visqueux, plus ils devenaient riches et puissants.
Pour devenir encore plus riche, ils transformèrent ce pétrole en carburant, nous y rendant dépendant pour tous nos déplacements.

Non content d’eux, ils créèrent le plastique en faisant croire qu’il était fantastique.

Mère nature ne comprend pas cette stupidité car, pour elle, l’homme fait partie de la nature.
Il ne peut pas vivre sans elle.
S’il pollue et empoisonne la Terre, il s’empoisonne lui-même.

Voilà ce que l’homme fait pour me remercier, se dit Mère nature ?
Est-il bête à ce point pour se détruire lui-même, s’interroge-t-elle ?

Et si c’était le mal, qu’elle avait vaincu jadis, qui revenait en force,
Aidé par ces puissants, devenu si puissant qu’ils imaginent contrôler Mère nature ?

Alors, Mère nature, sachant que la majorité des êtres humains ont envie de vivre,
Demande dans un grand élan d’amour, pour que la vie subsiste sur elle,

L’aide de tous les hommes et femmes de bonne volonté, pour combattre ce mal qui revient la ronger.
Elle nous explique que plus l’air deviendra vicié, plus les maladies et le cancer, rongeront l’homme.

Plus le plastique polluera les océans, devenant des océans de plastique, moins l’homme aura de nourriture à en puiser.

Et que dire de l’eau douce, source de vie, que l’homme pollue de produits chimiques, ces mêmes hommes veulent-ils mourir de soif ?

Alors tous ceux qui ne veulent pas que ce mal détruise l’avenir de leurs enfants et petits-enfants,
Combattez ces riches et puissants qui s’allient au mal pour détruire la vie sur terre.

Il ne faut pas leur faire la guerre, vous ne feriez que renforcer le mal.
Non, battez-vous avec tout votre Amour, toutes vos convictions et votre imagination !

Expliquez leur à ces riches et puissants que s’ils ont un tant soit peu d’amour pour leurs enfants et petits-enfants, ce n’est pas en leur transmettant leurs milliards qui pourront survivre dans un monde sans vie.


Expliquez à ces riches et puissants qu’ils feraient mieux d’employer leurs milliards à aider ces inventeurs à mettre au point des moteurs propres, à développer toutes ses énergies renouvelables, comme le solaire à des prix accessibles à tous, pour que chacun puisse se déplacer et produire sa propre énergie sans détruire la planète.

Voilà, Mère nature a besoin de vous, comme vous avez ENCORE PLUS besoin d’elle !

Alors pensez à vos enfants et petits-enfants, battez-vous pour leur laisser un monde plein de vie, avant qu’il ne soit trop tard !

Aidez la nature, c’est s’aider soit même !

Christian Bernière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × quatre =