Grèce – Chronique d’un ravage

1ère partie : 1926-1955

Comment un petit pays comme la Grèce, un « pays malade de grands paresseux », a pu contaminer l’Europe entière ? Pourquoi le déferlement médiatique qui a suivi la crise de la dette de la zone euro a déposé le sort de l’Europe dans les mains des Grecs ? Aujourd’hui, alors que la « recette » grecque est appliquée au reste de l’Europe et que le choc affectif est passé, il devient intéressant de décrypter l’histoire récente pour comprendre comment un pays européen peut arriver à une faillite aussi catastrophique.

Réalisateur : Angelos Abazoglou
Année de production : 2018
Avec la participation de : Centre National du Cinéma et de l’image animée, La PROCIREP – Société des Producteurs et L’ANGOA, MEDIA Production, TV5MONDE, la RTS Radio Télévision Suisse – Unité des Films Documentaires, a Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, UR – Swedish Educational Broadcasting Company. Continuer la lecture de « Grèce – Chronique d’un ravage »

Propaganda – La fabrique du consentement

Comment influencer les foules ? À travers la figure d’Edward Bernays (1891-1995), l’un des inventeurs du marketing et l’auteur de « Propaganda », un passionnant décryptage des méthodes de la « fabrique du consentement ».

Si les techniques de persuasion des masses apparaissent en Europe à la fin du XIXe siècle pour lutter contre les révoltes ouvrières, elles sont développées aux États-Unis pour convaincre les Américains de s’engager dans la Première Guerre mondiale. Continuer la lecture de « Propaganda – La fabrique du consentement »

La société du spectacle (film)

La Société du spectacle est essentiellement une critique radicale de la marchandise et de sa domination sur la vie, que l’auteur voit dans la forme particulière de l’« aliénation » de la société de consommation.

Le concept de spectacle se réfère à un mode de reproduction de la société fondé sur la reproduction des marchandises, toujours plus nombreuses et toujours plus semblables dans leur variété. Debord prône une mise en acte de la conscience qu’on a de sa propre vie, envers une illusoire pseudo-vie que nous impose la société capitaliste, particulièrement depuis l’après-guerre. Continuer la lecture de « La société du spectacle (film) »

Le capitalisme autoritaire – Grégoire Chamayou

La société ingouvernable, une généalogie du libéralisme autoritaire est le dernier ouvrage de Grégoire Chamayou. Avec un grand talent pédagogique, le philosophe relate comment le libéralisme a gagné la lutte des idées après la grande décennie contestataire des années 70 . Cette vidéo provient du magazine HORS SERIE , l’entretien est fait par Laura Raim , le 27 octobre 2018

La société ingouvernable
Une généalogie du libéralisme autoritaire

Partout, ça se rebiffait. Les années 1970, a-t-on dit à droite et à gauche, du côté de Samuel Huntington comme de Michel Foucault, ont été ébranlées par une gigantesque « crise de gouvernabilité ».

Aux États-Unis, le phénomène inquiétait au plus haut point un monde des affaires confronté simultanément à des indisciplines ouvrières massives Continuer la lecture de « Le capitalisme autoritaire – Grégoire Chamayou »

Théorie du drone – Grégoire Chamayou

Grégoire Chamayou était le mardi 21 mai 2013 à la librairie l’Harmattan à Lille pour présenter son dernier livre édité par La Fabrique : « Théorie du drone ». Rencontre aussi passionnante qu’inquiétante autour des usages militaires des technologies du drone et, qui, contrairement aux discours de légitimation qu’ils entraînent dans leurs sillages, recomposent dangereusement les conceptions des interventions militaires dans le monde et ignorent le droit international. A l’heure où le gouvernement nous engage dans l’acquisition de deux drones, Grégoire Chamayou met salutairement en lumière les enjeux que cela représente, y compris pour les usages potentiels de cette technologie à l’intérieur même de notre territoire national.

Le drone est l’instrument d’une violence à distance, où l’on peut voir sans être vu, toucher sans être touché, ôter des vies sans jamais risquer la sienne.

Cette forme de violence télécommandée, qui à la fois supprime le face-à-face et fait éclater la distance impose de repenser des concepts apparemment aussi évidents que ceux de combattant (qu’est-ce qu’un combattant sans combat ?) ou de zone de conflit (où a lieu, une telle violence, écartelée entre des points si distants ?). Continuer la lecture de « Théorie du drone – Grégoire Chamayou »

Des origines de l’Union Européenne au temps présent – Annie Lacroix-Riz

Au lancement publicitaire du Plan Marshall (discours Marshall du 5 juin 1947 à Harvard) en faveur de « l’organisation de l’Europe », puis la CECA des années 1950, la propagande européo-américaine exaltait l’Europe « occidentale » libre, nouvelle, démocratique, et promettait la paix perpétuelle contre la vilaine URSS et les « marchand de canons ».

Grossie des dépouilles de l’ancienne Europe orientale socialiste, l’Union européenne est désormais rejetée par tous les peuples, et les conflits inter-impérialistes atteignent la violence de ceux qui ont précédé 1914 et 1939. La légende déplore désormais la malheureuse « dérive » d’un si beau projet, « social » et « pacifique », et jure de la corriger : convergent sur ce point aujourd’hui comme hier les héritiers officiels des « pères de l’Europe » Monnet et Schuman, et ceux de la « gauche » pro-européenne qui jurent, pour la énième fois (comme Tsipras avant 2015), d’améliorer les traités ou de les renégocier. Continuer la lecture de « Des origines de l’Union Européenne au temps présent – Annie Lacroix-Riz »

La non épuration en France – Annie Lacroix-Riz

Dès 1943 et jusque dans les années 1950, les élites impliquées dans la Collaboration ont cherché à se « recycler ». Y a-t-il vraiment eu, en France, une politique d’épuration ? – Vidéo réalisée par « Les Films de l’An 2 »

Annie Lacroix-Riz est venu dans le cadre de nos cafés marxistes nous présenter son nouvel ouvrage « La non-épuration en France – de 1945 aux années 1950 » paru le 28 août 2019 chez Armand Colin. Continuer la lecture de « La non épuration en France – Annie Lacroix-Riz »

Aux origines du carcan européen – Annie Lacroix Riz

Seule la récente crise, née d’une «épidémie» financière, aurait fait «dériver» le noble projet européen. «Dérive» récente d’une «Europe sociale» ou «alibi européen» indispensable à la maximisation du profit monopoliste. Annie Lacroix-Riz décrit, sources à l’appui, la stratégie, depuis le début du XXe siècle, d’effacement du grand capital français devant ses deux grands alliés-rivaux hégémoniques, l’Allemagne et les États-Unis.

Annie Lacroix-Riz
Professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université Paris 7

Le choix de la défaite – Annie Lacroix-Riz

Comment les élites françaises ont conspiré avec l’Allemagne contre la population française, avant 1939 et après 1945…

Quelles sont les causes de la Défaite de 1940 ? Le grand historien Marc Bloch écrivait en avril 1944 : « Le jour viendra […] et peut-être bientôt où il sera possible de faire la lumière sur les intrigues menées chez nous de 1933 à 1939 en faveur de l’Axe Rome-Berlin pour lui livrer la domination de l’Europe en détruisant de nos propres mains tout l’édifice de nos alliances et de nos amitiés. » Continuer la lecture de « Le choix de la défaite – Annie Lacroix-Riz »