Manifestes Dada – Georges Ribemont-Dessaignes

MANIFESTE OIGNON

Sous la première chemise il y a les larmes des
lanternes, sous la seconde chemise il y a les larmes
de l’artichaut
Sous la troisième les larmes du singe
Sous la quatrième celles du concierge
Sous la cinquième chemise il y a les larmes des
autobus
Sous la sixième il y a les larmes du chef de la
Pisse
Sous la septième les larmes des larmes qui sont
de la Pisse
Patrie, ô, Patrie Patrie, ô, Patrie, ô, Patrie
Patrie Patrie
Mais le petit œil d’Œil qu’on vend par
morceaux de loterie est tombé dans la soupe
qui ne fait plus pleurer parce que la source
des larmes est cuite
Et le fromage unit les bouches comme un
baiser d’amour
l’oreille d’Oreille a fleuri comme un bidet
qui arrose cette jolie chose
Et les médecins ont catalogué le vagin de
Mademoiselle à fistule qui sent le cœur
Il n’y a tout de même que cela qui nous
exploite, le mille-pattes dont chaque patte
commande l’entrée d’un anus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *